Demande de devis Nous contacter
  • en

Decreasing airborne contamination levels in high-risk hospital areas using a novel mobile air-treatment unit

05/07/2022

Publication originale

Bergeron V, Reboux G, Poirot JL, Laudinet N, Decreasing airborne contamination levels in high-risk hospital areas using a novel mobile air-treatment unit, Infect Control Hosp Epidemiol 2007; 28:1181-1186.

But

L’objectif de cette étude était d’évaluer les performances de réduction des taux de particules et de contamination microbienne d’une unité de traitement d’air  (pathogènes opportunistes aéroportés tel qu’Aspergillus fumigatus) dans un environnement critique hospitalier.

Résultats

Le volume du bloc opératoire était de 118m³, le temps nécessaire pour réduire de 90%  la contamination par des particules aéroportées de taille supérieure à 0,5 mm est passé de 12 min avec le système de filtration d’air existant à moins de 2 min avec les unités testées et une diminution de 2 log de la quantité de ces particules a été notée (P <0.01). Dans le même temps, la concentration en flore mésophile aéroportée a diminué d’un facteur 2 et la concentration en spores fongiques a réduite en dessous du seuil de détection (P<0.01). Dans le service d’hématologie, l’étude sur 12 jours a révélé une réduction significative du taux de spores aéroportées (P <0.01), avec une réduction moyenne de 75% de la flore opportuniste et 82% de la flore non pathogène.