Demande de devis Nous contacter
  • en

Purificateurs d’air : quelle efficacité contre la rhinite allergique ?

19/04/2024

Selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), la rhinite allergique constitue la manifestation la plus courante de l’allergie respiratoire, mais aussi la plus constante. Multipliée par 4 au cours des 35 dernières années, elle touche aujourd’hui pas moins de 25 % de la population. Pour atténuer les symptômes, plusieurs solutions se présentent aux patients. Les purificateurs d’air, capables de cibler de nombreux allergènes, en font partie.

 

Qu’est-ce que la rhinite allergique et comment se manifeste-t-elle ?

La rhinite allergique comporte des symptômes similaires à ceux du rhume d’origine virale. Elle se caractérise par une inflammation des muqueuses nasales, sinusales et oculaires. Typiquement, les patients sont pris d’éternuements en salve, de picotements et d’épisodes intermittents d’écoulements/d’obstruction nasale. Très souvent, ces symptômes sont associés à des signes conjonctivaux plus ou moins intenses : yeux rouges, gonflés, larmoyants, impression de sable dans les yeux…

 

La rhinite allergique se déclenche en présence de substances dites allergisantes, comme les acariens et leurs déjections, les poils d’animaux et les pollens. Les pollens de graminées font d’ailleurs partie des substances le plus souvent impliquées dans la rhinite allergique, avec les acariens et les poils de chat.

 

Une rhinite est dite intermittente lorsqu’elle dure moins de 4 semaines, et persistante quand elle s’installe plus longtemps. Cette affection peut avoir un impact important sur la qualité de vie. Dans sa forme sévère, elle se révèle très handicapante, pouvant être à l’origine de divers troubles : sommeil perturbé, irritabilité… L’absentéisme scolaire et les arrêts de travail sont par ailleurs fréquents chez les personnes souffrant de rhinite.

 

Quelles sont les causes de la rhinite allergique ?

La rhinite allergique correspond à un dérèglement du système immunitaire. Chargé de lutter, entre autres, contre les micro-organismes, celui-ci devient intolérant vis-à-vis d’une ou plusieurs substances habituellement inoffensives (les allergènes). Il les considère comme un corps étranger qu’il doit éliminer.

 

Résultat, lorsque ces substances (poils d’animaux, par exemple) entrent en contact avec les muqueuses, les cellules de l’organisme libèrent de l’histamine, une molécule impliquée dans le déclenchement des réactions allergiques. C’est par conséquent l’histamine qui provoque les symptômes de la rhinite allergique, et non l’allergène lui-même.

 

La composante héréditaire de la rhinite allergique est par ailleurs très importante : un enfant dont les deux parents sont touchés a 70 % de risques de l’être à son tour.

 

Quelles solutions standard contre la rhinite allergique ?

La prise en charge de la rhinite allergique est pluridisciplinaire et passe par 2 principales mesures, à savoir l’éviction et les traitements antihistaminiques. Les patients peuvent aussi opter pour la désensibilisation.

 

L’éviction

L’éviction est efficace surtout pour ce qui concerne l’allergie aux acariens. Elle consiste à retirer tous les « nids à poussière », à l’image des moquettes et tapis, à aérer quotidiennement pour diminuer l’humidité ambiante (propice au développement des acariens) et à passer fréquemment l’aspirateur. S’agissant de l’allergie au pollen, l’éviction est déjà plus compliquée à mettre en œuvre, même si certains réflexes peuvent aider (ne pas tondre la pelouse, éviter les promenades à la campagne, faire sécher son linge à l’intérieur, etc.).

 

Le traitement antihistaminique

Comme son nom l’indique, ce traitement vise à bloquer la production excessive d’histamine, et ainsi, à diminuer les symptômes de la rhinite. Profitables pour les personnes allergiques, les antihistaminiques peuvent toutefois diminuer en efficacité lorsque l’allergie s’aggrave.

 

La désensibilisation

Plus radicale, la désensibilisation vise à rendre le patient tolérant envers le ou les allergènes en cause. Pour ce faire, il lui est administré des extraits d’allergènes à doses progressives. Le traitement est long : entre 3 et 5 ans.

 

Rhinite allergique : le purificateur d’air, un complément efficace aux mesures conventionnelles

Les allergènes sont présents partout, y compris à l’intérieur des logements et des établissements. Pour diminuer l’exposition à ces substances, les personnes souffrant de rhinite allergique ont grand intérêt à se tourner vers un purificateur d’air, complémentairement à leur traitement habituel.

 

Principe de fonctionnement

Grâce à un système d’aspiration, le purificateur d’air capte l’air ambiant pour l’amener vers des filtres internes, chargés de capturer les particules indésirables. L’air ainsi assaini est ensuite rejeté par un système de ventilation.

 

Niveau d’efficacité

Il existe sur le marché différents types de filtres à air, éliminant les contaminants à des degrés variables. Par exemple, les filtres à charbon agissent sur les odeurs et certaines particules, mais sont peu efficaces pour éliminer le pollen, la poussière, les squames ou encore les moisissures contrairement aux filtres HEPA (filtres à très haute densité) qui n’agissent pas sur les odeurs, mais sont très efficaces pour éliminer le pollen, la poussière, les squames et les moisissures responsables de nombreuses allergies dont les rhinites.

 

Les purificateurs d’air professionnels, dotés de filtres HEPA 13 ou 14 sont les plus performants aujourd’hui. Ces filtres retiennent plus de 99,995 % des particules présentes dans l’air, même les plus infimes (0,3 micron ou moins), et ont une efficacité importante sur les pollens et autres allergènes. Ils capturent aussi :

 

  • Les particules fines PM1, PM2,5 et PM10 ;
  • Les virus et autres bactéries.

 

Études

Différentes études ont prouvé l’effet bénéfique des purificateurs d’air équipés d’un filtre HEPA dans le contrôle des manifestations allergiques. L’une des dernières en date, menée en 2020 en Corée, a par exemple démontré que ce dispositif diminuait drastiquement les besoins en médicaments chez les patients atteints de rhinite allergique induite par les acariens.

 

Capables de filtrer jusqu’à 2 500 m3 d’air par heure, les purificateurs d’air professionnels airinspace à filtre HEPA 14 figurent parmi les plus performants du marché. Pour les établissements recevant du public (écoles, commerces, hôpitaux, cabinets médicaux…), ils représentent une solution des plus satisfaisantes.

 

***

 

Sources chiffrées :