Demande de devis Nous contacter
  • en

Comment protéger les écoliers du COVID 19 avec les purificateurs d’air ?

02/12/2022

Le purificateur d’air est utilisé pour garantir une qualité d’air optimale dans les écoles. L’efficacité du purificateur représente désormais une alternative intéressante pour lutter contre la propagation du coronavirus dans ces établissements. Découvrez les atouts de ce type de matériel face à la crise sanitaire actuelle.

Comment mesurer la concentration de SARS-CoV-2 dans l’air ?

Les gouttelettes et aérosols en suspension dans l’air sont les principaux vecteurs de transmission du virus. Le port du masque est certes un moyen de limiter la contamination, en plus des autres gestes barrières, mais le risque reste toujours présent. Les milieux clos sont les plus exposés à la transmission aérienne du coronavirus, notamment les écoles. Une étude menée par des scientifiques japonais montre que le risque d’être contaminé est 18 fois plus élevé en intérieur qu’en extérieur.

Il est difficile de connaître la concentration du virus dans les écoles. Le seul moyen d’estimer le niveau de risque de contamination dans une salle de classe, par exemple, est de se fier au taux de dioxyde de carbone. Un confinement important sous-entend une forte concentration du virus.

Les solutions classiques pour purifier l’air intérieur des écoles

Aérer afin de réduire la concentration du virus

Les experts incitent vivement les responsables des établissements scolaires à améliorer le renouvellement de l’air intérieur. Il est par exemple conseillé d’aérer les locaux pendant une dizaine de minutes et cela trois fois par jourDe cette manière, l’air frais extérieur disperse les gouttelettes et aérosols présents dans l’air intérieur.En revanche, l’aération via l’ouverture des fenêtres n’est pas envisageable durant la période hivernale, au risque d’impacter le confort thermique des écoliers, mais aussi du personnel. 

La ventilation forcée pour réduire l’expansion du COVID 19

La ventilation se présente comme une autre possibilité pour limiter la propagation de l’épidémie au sein des crèches, écoles, collèges ou lycées. Cependant, tout dépend du niveau de performance du système de ventilation mécanique de chaque école. En effet, les systèmes de climatisation classiques brassent uniquement l’air intérieur. Le fonctionnement des anciens systèmes de climatisation repose sur la méthode de recirculation d’air dans le but de réaliser des économies d’énergie. Concrètement, une partie de l’air évacuée est mélangée à de l’air provenant de l’extérieur avant la réinjection dans les pièces. 

Au vu de la situation sanitaire actuelle, il est vivement déconseillé de faire appel au recyclage d’air, mais plutôt d’opter pour le “tout air neuf” lorsque le niveau de filtration est bas. Nombreux sont les chefs d’établissement scolaire qui souhaitent remplacer les filtres qui sont aujourd’hui moins performants (de type G4 ou F7 par exemple) par des modèles plus récents et plus performants (de type HEPA). Or, cela passe forcément par une réduction du débit d’air. Un choix illogique lorsque l’on souhaite réduire la concentration du virus dans l’air. La solution la plus pertinente est de s’orienter vers la purification de l’air intérieur via des appareils efficaces.

Est-il possible d’éliminer le virus du COVID grâce à un purificateur d’air ?

Même si une personne contaminée quitte une pièce de l’école, les aérosols liés à son activité respiratoire restent en suspension dans l’air pendant plusieurs heures. Pour améliorer la ventilation au sein des ERP, l’utilisation des purificateurs d’air se présente comme une solution afin d’aspirer et de traiter l’air intérieur. La performance des purificateurs d’air a été prouvée en laboratoire, et plusieurs études disponibles sur le site airinspace sont d’ailleurs disponibles.

Performance des filtres HEPA

Les tests ont prouvé que les systèmes de ventilation et de climatisation dotés de la filtration intégrée classe HEPA H13 sont efficaces contre le coronavirus à hauteur de 99,95 % et ceux de la classe HEPA H14 à 99,995 %. Ces derniers sont donc capables de neutraliser les aérosols et gouttelettes pouvant transporter le coronavirus. 

 

Modèle de purificateurs d’air qu’airinspace propose :