Demande de devis Nous contacter
  • en

Comment fonctionne un purificateur d’air ?

02/12/2022

Beaucoup de polluants sont présents dans l’air intérieur. Or, la dégradation de la qualité de l’air intérieur engendre des conséquences néfastes sur la santé d’où l’intérêt d’utiliser un purificateur d’air. L’épurateur d’air sert à réduire, voire éliminer la pollution intérieure. Comment fonctionne un assainisseur d’air pour purifier l’air que l’on respire ? Quels sont les polluants qu’il neutralise dans une pièce d’un logement ?

Pourquoi utiliser un purificateur d’air ?

L’utilisation d’un épurateur d’air est bénéfique pour la santé. Elle contribue également à l’optimisation de la productivité en milieu professionnel car une atmosphère saine est propice pour le fonctionnement du cerveau. 

Idéal pour dépolluer l’air

Le purificateur d’air filtre l’air dans la pièce où il est installé. Ainsi, l’air est plus sain en étant dépourvu de substances toxiques. Cette filtration de l’air est importante dans des endroits constamment fréquentés comme : l’établissement scolaire et sanitaire, les entreprises, les bureaux, etc. 

Adapté pour retenir différents types de polluants

Pour assainir l’air, le purificateur procède à la rétention de divers agents selon les filtres qui le composent. Il aspire et élimine :

  • les particules fines ;
  • les COV ou composés organiques volatils ;
  • les gaz toxiques ;
  • les pollens ;
  • les bactéries ;
  • les champignons ;
  • les virus ;
  • les poussières.

Pour les personnes sensibles à la toxicité de l’air

Les personnes qui réagissent mal face aux substances allergènes ont besoin d’un purificateur d’air. Les pollens et les acariens peuvent être nuisibles à la santé de certaines personnes. Les personnes asthmatiques ont également besoin d’air pur pour améliorer leur qualité de vie. L’utilisation d’un assainisseur d’air contribue au bien-être respiratoire de ces personnes sensibles à la pollution atmosphérique.

Qu’en est-il du fonctionnement d’un purificateur d’air ?

Le fonctionnement d’un purificateur d’air est différent de celui d’un appareil de ventilation ou de climatisation. Son rôle est de traiter l’air d’une pièce. Ainsi, il sert à purifier l’air ambiant grâce à un système de purification. 

Il existe différentes technologies :

La photocatalyse : son principe de fonctionnement est la décomposition des polluants biologiques et chimiques en vapeur d’eau et en gaz carbonique.

L’ioniseur d’air émet des ions négatifs servant à piéger les ions positifs dans une pièce. Grâce à l’injection d’ions négatifs, les polluants tels que les COV, les poussières ou les particules fines s’alourdissent et tombent sur le sol. 

Le plasma consiste à créer des molécules oxydantes à partir de l’oxygène de l’air. Ces oxydants vont attaquer les membranes de microorganismes et les détruire. Il est complété par un catalyseur qui récupère les molécules produites pour ne pas les rejeter dans l’atmosphère

Fonctionnement d’un purificateur à filtres de qualité médical

Un purificateur d’air équipé d’un filtre HEPA est très efficace. Les filtres HEPA retiennent les bactéries et les virus de l’air. Ce type d’assainisseur est également plus efficace pour éliminer les polluants qui causent des problèmes respiratoires (asthmes, allergies, etc.).

Voici les étapes de purification de l’air par un dispositif à filtres :

Étape 1 : Filtrage de l’air par un pré-filtre

Le pré-filtre stoppe les macro-particules. C’est le cas des poils d’animaux et des grosses poussières. Le pré-filtre est utile pour préserver la longévité du système de filtration. Il requiert un nettoyage régulier.

Étape 2 : Traitement de l’air par le filtre HEPA

Le filtre HEPA (High Efficiency Particulate Air) arrive à éliminer jusqu’à 99, 995 % des particules de 0,3 µm. C’est pour cette raison qu’il est appelé « le filtre absolu ». Le filtre HEPA est doté de fibres capables de piéger les acariens, les pollens, les moisissures, les micro-organismes, etc.

Étape 3 : Purification de l’air par le charbon actif (facultatif)

Le charbon actif a pour mission d’éliminer les gaz toxiques. C’est le cas du :

  • benzène ;
  • formaldéhyde ;
  • javel ;
  • sulfure d’hydrogène,
  • etc.

L’air purifié est renvoyé dans la pièce à l’aide du procédé de filtration au charbon actif : l’air est entièrement exempt, à ce stade du processus, de polluants et de substances nocives.

Combien de temps prend l’assainissement de l’air ?

Une question se pose fréquemment : combien de temps un purificateur met-il pour épurer l’air ambiant ? Le temps qu’il lui faut pour purifier l’air dépend de quelques facteurs. 

Le volume d’air à traiter

En toute logique, plus le volume d’air à traiter est conséquent, plus le temps de traitement s’allonge. Le volume à traiter influence sur la durée de purification, cependant le traitement pour de grandes surfaces nécessite l’utilisation de plus d’un appareil. 

Le débit de filtration

Le réglage de la vitesse de filtration vient influencer l’adsorption des polluants. Elle conditionne également l’injection d’un air purifié dans une pièce. 

Les facteurs environnementaux

Un courant d’air peut déplacer les polluants d’une pièce à une autre. Donc, le temps de purification se prolonge. Puis, les fenêtres ouvertes qui laissent entrer les pollutions extérieures augmentent aussi la durée du traitement. Le processus pour purifier une pièce très fréquentée par plusieurs personnes prend beaucoup plus de temps à cause de la concentration en CO2.

La taille et le type de particules à neutraliser

Les petites particules sont dangereuses pour la santé : elles s’introduisent dans les poumons et peuvent même se loger dans le sang. De ce fait, si la pièce est contaminée par des particules fines inférieures à 0,1 micromètre, il faut optimiser le processus d’assainissement . Un appareil médical Airinspace, équipé de filtre HEPA, est efficace : filtrant les particules de moins de 0,3 microns à 99,995%.

L’usage d’un purificateur est bénéfique pour la santé et le bien-être, certes. Mais il ne faut pas omettre d’allier son usage avec les bonnes pratiques comme l’aération de la pièce et la lutte contre l’humidité.