Demande de devis Nous contacter
  • en

Combien de temps dure la certification de qualité de l’air  ?

02/12/2022

Les certifications de qualité de l’air intérieur (QAI) ont le vent en poupe en Europe. La France et le Royaume-Uni sont les plus actifs avec les certifications HQE et BREEAM. Les labels environnementaux dédiés aux bâtiments intègrent la QAI dans leur notation.

Qualité de l’air ambiant : les facteurs en jeu

L’air intérieur peut être décrit comme un réservoir de polluants physico-chimiques. Ces éléments peuvent être classés en 3 catégories :

  1. Les particules inertes ;
  2. Les particules « vivantes » ;
  3. Les polluants chimiques.

Les polluants majoritaires de l’air intérieur sont issus de sources de pollution extérieures (combustion de carburant, de déchets, de bois, émissions industrielles et épandages agricoles, etc.). Des pollutions spécifiques de l’atmosphère intérieure sont également connues comme les émissions dues aux matériaux de construction et aux produits d’entretien, le tabagisme et la pollution microbiologique humaine (virus et bactéries).

Bon à savoir 

Une étude portant sur 6 polluants majeurs a évalué à 19,4 milliards d’euros/an le coût socio-économique de la pollution de l’air intérieur en France.

L’Anses a établi des valeurs repères fondées uniquement sur des critères sanitaires et dédiées à la gestion de la QAI. Les données portent sur une dizaine de substances et recommandent des valeurs limites en termes d’exposition humaine à court et long terme. En voici quelques-unes :

 

Paramètres

Valeurs guides

Formaldéhyde

VGAI court terme A respecter de manière répétée et continue pour toute la journée 100 µg.m3

Benzène

VGAI court terme : pour une exposition de 1 à 14 jours 30 µg.m3

VGAI intermédiaire : pour une exposition de 14 jours à 1 an 20 µg.m3 

VGAI long terme : 

pour une exposition > 1 an 10 µg.m3 

pour une exposition vie entière correspondant à un niveau de risque de 10-6 0,2 µg.m3 

pour une exposition vie entière correspondant à un niveau de risque de 10-5 2 µg.m3

Ammoniac (NH3) 

VGAI court terme : pour une exposition de 24 heures 5 900 µg.m3 

VGAI long terme : pour une exposition > 1 an 500 µg.m3

Monoxyde de carbone (CO)

VGAI court terme 

– Pour une exposition de 8 heures : 10 mg.m3

– Pour une exposition de 1 heure : 30 mg.m3  

– Pour une exposition de 30 minutes : 60 mg.m3  

– Pour une exposition de 15 minutes : 100 mg.m3

Dioxyde d’azote (NO2)

VGAI court terme : pour une exposition de 1 heure 200 µg.m3 

VGAI long terme : pour une exposition > 1 an 20 µg.m3

L’hygrométrie est un critère majeur afin de pouvoir qualifier un air sain et agréable. Le taux d’humidité d’une pièce recommandé se situe entre 40 et 70 %. Un air trop sec ou trop humide engendre des difficultés, voire des pathologies respiratoires. En excès, il entraîne le développement de moisissures. 

Enfin, le CO2 est un composant naturel de l’air, mais sa concentration varie fortement en fonction de la présence humaine et du taux de renouvellement de l’atmosphère d’une pièce. Un fort taux de dioxyde de carbone alerte sur le confinement d’un lieu clos. Il est alors nécessaire d’y remédier rapidement en aérant ou en contrôlant vos systèmes de ventilation mécaniques.

 

Durée de la certification de qualité de l’air

Les certifications environnementales des bâtiments neufs ou rénovés appuient leurs analyses sur de nombreux critères parmi lesquels la qualité de l’air intérieur. :

  • 14 pour la HQE ou Haute Qualité Environnementale en France ;
  • 8 pour le label britannique BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method);
  • 6 pour l’américain LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).

 

Les solutions airinspace pour renouveler votre certification 

Les unités de traitement de l’air haute efficacité

Bon à savoir

Nos purificateurs d’air HEPA H14 filtrent 99, 995 % des virus, bactéries, polluants et particules fines les classant parmi les filtres à haute efficacité de la Norme NF EN 1822-1 

Notre expertise prend racine dans le milieu hospitalier, où les restrictions sanitaires sont drastiques. Nous avons développé une gamme de modules de filtration mécanique de l’air dédiée aux établissements recevant du public. La technologie HEPA H14 répond aux problématiques de santé et de bien-être de leurs usagers. 

 

Mesurer en continu

Traiter l’air permet de l’assainir et de répondre aux exigences légales. Nos capteurs de la qualité de l’air vous offrent la possibilité d’aller encore plus loin. Les mesures se font en temps réel et s’accompagne d’un système d’alerte pour tout franchissement des seuils de polluantion de l’air. La température et le taux d’humidité peuvent être suivis afin d’assurer un environnement de travail et d’accueil sain et agréable.

 

Être conseillé par des experts en QAI

Dans le cadre de la mise en place de solutions de filtration ou de mesure des polluants de l’air, nos spécialistes peuvent intervenir à votre demande. Un audit de votre établissement vous renseignera sur :

  • Les niveaux de risque de vos locaux ; 
  • Les axes de travail pour atteindre une meilleure qualité atmosphérique ;
  • Les moyens de renforcer la sécurité sanitaire de vos usagers. 

Contactez nos experts

 

 

La France renforce sa réglementation en faveur de la qualité de l’air intérieur et exige désormais aux établissements recevant des mineurs de se soumettre à des contrôles réguliers et encadrés. Obtenir sa certification est une condition nécessaire, mais non suffisante. Il est indispensable d’initier un plan de prévention de la qualité de l’air intérieur afin de lutter contre les risques de crise sanitaire et la pollution urbaine massive. 

Nos conseils de spécialiste : 

  • Anticipez le renouvellement de votre certification en améliorant continuellement l’atmosphère dans votre établissement. 
  • Équipez-vous de systèmes de purification de l’air intérieur professionnels.

Monitorez les taux de polluants afin de préserver vos usagers.