Demande de devis Nous contacter
  • en

À quoi sert un capteur de mesure de qualité d’air ?

02/12/2022

La pollution de l’air est souvent plus importante à l’intérieur qu’à l’extérieur. De plus, la qualité de l’air se dégrade davantage si l’habitation se situe en centre-ville. D’où l’intérêt de mesurer la qualité de l’air afin de connaître et de combattre le niveau de pollution intérieur. Un capteur de mesure de qualité d’air est l’outil nécessaire pour procéder à la mesure. À quoi sert le capteur de qualité d’air et comment fonctionne-t-il ?

Pourquoi se soucier de la qualité de l’air ?

La mauvaise qualité de l’air intérieur a des effets sur la santé. D’abord, la pollution de l’air est source d’inconfort engendrant des malaises, du stress ou de la baisse de productivité. L’air peut aussi transporter des agents infectieux responsables de maladies respiratoires tels que bronchites ou irritation ou encore des pollens et des particules fins engendrant crise d’asthme et d’allergie.

Ainsi, les personnes ayant de faibles défenses immunitaires comme les personnes âgées et les enfants ont besoin d’une meilleure qualité d’air intérieure. 

D’autant plus que nos activités quotidiennes contribuent facilement à la pollution de l’air intérieur. Donc, c’est crucial de procéder à une vérification régulière du taux de saturation de l’atmosphère intérieur grâce à un détecteur de CO2 et d’autres polluants nuisibles 

Qu’est-ce qu’un capteur de mesure de qualité de l’air intérieur ?

Le capteur de qualité d’air est un appareil permettant de mesurer et d’évaluer la qualité de l’air. Le capteur de qualité d’air se présente sous deux formes : en version indépendante et en version intégrée. Le type indépendant regroupe les capteurs mobiles ou fixes qui fournissent des données en temps réel concernant la qualité de l’air. Le type intégré, quant à lui, est intégré dans d’autres dispositifs comme un purificateur d’air ou une station météo. 

Le capteur mesure plusieurs éléments pour déterminer le niveau de pollution de l’air. Il mesure :

  • la température ;
  • le taux d’humidité ;
  • les COV (Composés Organiques Volatils) ;
  • les fines particules ;
  • le radon (gaz radioactif) ;
  • le dioxyde d’azote

 

C’est le taux de présence de l’un ou de plusieurs d’entre ces éléments dans l’air qui détermine sa qualité.

Pourquoi utiliser un capteur de CO2 pour mesurer la qualité de l’air ?

La concentration en CO2 est un indicateur simple pour évaluer la pollution de l’air intérieur. C’est un indicateur de confinement. Plus la concentration en CO2 augmente, plus la quantité de particules et de microorganismes dans l’air est importante. C’est pour cette raison que cet indicateur est recommandé par les autorités de santé pour évaluer la pollution de l’air dans une pièce.

Autres polluants nuisibles de la bonne qualité de l’air

Hormis la mesure du dioxyde de carbone, le capteur mesure également le niveau des particules fines. Seul un appareil tel que le capteur de qualité d’air peut affirmer leur présence dans l’air. 

Ces particules en suspension dans l’atmosphère sont parfois source d’allergies ou d’autres maladies respiratoires et même cutanées. Pour éviter la concentration des particules fines dans l’air, il est important d’optimiser le fonctionnement du système de ventilation et de chauffage. L’aération de la maison est par ailleurs un geste basique, mais très efficace pour purifier l’air intérieur.  

Un capteur connecté ou un appareil connecté intégrant un capteur de qualité d’air vous informe en temps réel du résultat de la mesure. L’alerte s’affiche directement sur l’écran de votre Smartphone. Dans le cas où le capteur n’est pas connecté, les résultats de la mesure sont vérifiables directement sur l’appareil. 

La principale utilité d’un capteur de mesure de qualité d’air est d’indiquer le niveau de concentration de l’air pour pouvoir effectuer adopter les mesures nécessaires. Son usage est un grand pas vers l’entretien de la qualité de l’air que nous respirons quotidiennement. Il contribue à la prévention des problèmes sanitaires liés à la pollution de l’air intérieure. 

Comment fonctionne un capteur de mesure de qualité d’air ?

Mesures précises de la pollution intérieure par emplacement

Le capteur de qualité d’air évalue les niveaux de polluants. Il mesure le niveau de pollution se trouvant dans l’endroit précis où il est installé.

Il est vivement conseillé de l’installer dans les pièces occupées par plusieurs personnes : bureaux, salles de réunion, classes, cantines.

Sachez qu’après l’installation, l’appareil fonctionne en continu. Donc, il émet des résultats vous permettant de vérifier les niveaux de pollution en longueur de journée. 

Interpréter l’information du capteur CO2 : comment ça marche ?

Pour pouvoir interpréter efficacement les données fournies par le capteur de qualité, il est important de savoir comment mesurer la qualité de l’air. 

La qualité de l’air se mesure en se référant à la concentration des polluants se trouvant dans l’atmosphère. L’unité de mesure de la qualité de l’air s’exprime en « ppm » signifiant « partie par million ». Cette unité de mesure est universellement utilisée par les scientifiques pour calculer le taux de pollution dans l’air et dans l’environnement. 

Surveiller la qualité de l’air : premier geste pour purifier votre air intérieur

Le capteur de mesure de qualité d’air est un allié pour avoir un environnement plus sain, certes, mais il est loin d’être suffisant pour assainir l’air. Son rôle n’est pas d’éradiquer la pollution, mais fournir des renseignements sur la qualité de l’air ambiant afin de pouvoir agir à temps.

Ce sont toutes ces conditions réunies qui font que l’air intérieur est plus sain. Dans tous les cas, l’adoption d’un capteur de qualité est un grand pas vers l’assainissement de l’air ambiant dans une habitation.