Technologies

HEPA-MD

La technologie de référence en hématologie.

La technologie HEPA-MD combine la qualité de filtration HEPA et la technologie de destruction microbienne (MD) par plasma froid, sans relargage de composé toxique. 

De l'espace aux établissements de santé.

Une technologie spatiale pour résoudre la problématique de la contamination de l'air dans les établissements.

Les stations MIR et plus récemment l'ISS profitent d'une technologie de traitement de l'air aux multiples avantages : destruction de micro-organismes sans risque de relargage, large spectre d'efficacité, faible perte de charge, faible consommation énergétique et maintenance aisée... airinspace® a choisi d'intégrer cette technologie dans ses produits de traitement d'air pour le milieu hospitalier. Les équipes Recherche et Développement l’ont retravaillée pour l’adapter à son utilisation terrestre et elle fait l’objet de plusieurs brevets déposés dans le monde entier.

C’est pour nos clients l’assurance d’utiliser une technologie propriétaire en constante évolution pour offrir les meilleures performances, associées à une fiabilité et une robustesse hors pair.

space

Un réacteur à 4 niveaux.

1

Plasmérisation® : Destruction microbiologique

Destruction irréversible des micro-organismes par exposition à des champs électriques élevés et à des espèces oxydantes dans les chambres à plasma froid.

 

Filtration HEPA H14 : décontamination biologique et abatement particulaire

Le second module du réacteur HEPA-MD contient un filtre très haute efficacité catégorisée HEPA H14. Il a été choisi pour ses grandes capacités de rétention microbiologiques et particulaires. Nos filtres sont contrôlés unitairement en fin de fabrication selon la norme EN 1822 et sérialisés

2
3

Catalyseur : Traitement moléculaire

Élimination des composés moléculaires volatils dans le convetisseur catalytique. Le but de cette étape est de convertir les particules chargées en molécules inertes.

Adsorption : Traitement des odeurs et des gaz

Adsorption des composés aromatiques responsables de mauvaises odeurs sur un charbon actif.

4
   

L’intérêt du module de destruction microbiologique est d’empêcher l’éventuel développement de micro-organismes de type champignons filamenteux qui peuvent avoir lieu dans les modules de filtration simple. Ces micro-organismes sont particulièrement dangereux pour les patients immunodéprimés. Le plus redouté est Aspergillus fumigatus qui induit le développement d’aspergilloses invasives au pronostic très défavorable chez les patients d’hématologie ou de réanimation.  
Seules les unités de décontamination de l’air PLASMAIR conçues et développées par Airinspace ont montré leur efficacité à réduire de façon significative l’incidence des aspergilloses invasives en soins intensifs d’hématologie chez les patients hébergés dans des chambres équipés de nos unités. ( Gerlinger 2016)

 

Copyright 2021 airinspace® - by Think Ad - Mentions légales, RGPD et infos cookies